Mobilisation pour les soignants et agriculteurs Une initiative solidarité Covid-19 Face au Covid-19, Groupe ISAGRI se mobilise depuis le début du mois d'avril via des cagnottes auprès des collaborateurs de ses différentes filiales pour réaliser des actions envers les soignants et les agriculteurs en difficulté. L'entreprise s'est engagée à doublé ou triplé les sommes récoltées en fonctions des projets de solidarité mis en place par les CSE respectifs. Une initiative solidaire soignants et agriculteurs dans l'Oise Parmi les projets de solidarité mis en place chez ISAGRI, une première action d’envergure a vu le jour depuis le 14 avril, dans l’Oise : les repas s

Mobilisation pour les soignants et agriculteurs

Une initiative solidarité Covid-19

Face au Covid-19, Groupe ISAGRI se mobilise depuis le début du mois d'avril via des cagnottes auprès des collaborateurs de ses différentes filiales pour réaliser des actions envers les soignants et les agriculteurs en difficulté. L'entreprise s'est engagée à doublé ou triplé les sommes récoltées en fonctions des projets de solidarité mis en place par les CSE respectifs.

 

Une initiative solidaire soignants et agriculteurs dans l'Oise

Parmi les projets de solidarité mis en place chez ISAGRI, une première action d’envergure a vu le jour depuis le 14 avril, dans l’Oise : les repas solidaires pour les soignants, évoqué dans L'Oise Agricole.  Il s’agit d’utiliser des produits agricoles (fromages, légumes, fruits…) qui sont cuisinés par des chefs restaurateurs ou préparés en paniers garnis. Ces réalisations sont ensuite livrées dans les 6 hôpitaux du département.
 

 

Covid19_solidarité

 

Covid19_solidarité_PaniersRepas

 

 

Covid19_solidarité_LivraisonRepas
 

Mais comment sont réalisés et acheminés ces repas solidaires pour les soignants ?

ISAGRI et le CSE ISAGRI se sont ainsi associés avec les Organismes Professionnels Agricoles du département et plusieurs partenaires financiers pour faire naître ce projet. ISAGRI est au premier plan en s’engageant à financer 10 000€ pour acheter les productions invendues des agriculteurs en difficulté faute de marchés et restaurants fermés.
 
Interviennent ensuite les Jeunes Agriculteurs de l’Oise (JA), en lien avec la Chambre d’Agriculture de l’Oise et la FDSEA de l’Oise qui doivent identifier les agriculteurs en difficulté à aider, disposant de produits pouvant entrer dans la démarche. Ces producteurs doivent être en capacité de livrer les restaurateurs ou acheminer la marchandise sur un point de livraison défini. Les JA se chargent de répertorier les produits disponibles, de les collecter et de les proposer aux restaurateurs.
Quant aux denrées qui ne peuvent être produites localement mais qui sont nécessaires pour les restaurateurs, c’est Métro Creil qui les fournit. 
  
Côté Restaurateurs, c’est Charles Edouard Barbier, restaurateur et représentant du Syndicat des restaurateurs de l’Oise (UMIH), qui reçoit les produits, coordonne avec les autres restaurateurs la préparation des repas et distribue ensuite aux hôpitaux. Les chefs cuisinent bénévolement. L'objectif visé : 1000 repas / semaine/ hôpital.
 
Pour les paniers garnis, c'est l'AMAP Mon Bio Chou de Beauvais, dont la présidente n'est autre que notre Responsable Achats, qui se charge de récolter auprès des producteurs de quoi composer 50 paniers par semaine qui sont ensuite distribués aux soignants.
 
Enfin, l’association Réagir assure la gestion administrative et financière transparente de toute cette opération.
 

D'autres projets solidaires à venir ?

D’autres initiatives voient également le jour de la part de nos collaborateurs, comme Michaël et Jérémie, équipés d’imprimantes 3D, qui impriment chacun quotidiennement de nombreuses visières de protection pour les offrir aux soignants.
Nous vous en reparlerons prochainement !