Comment faire une candidature spontanée 6 conseils pour optimiser une candidature spontanée Il y a ceux qui se contentent de répondre à des offres, et ceux qui tentent d’anticiper les besoins des entreprises en s’essayant à l’exercice de la candidature spontanée. Une bonne idée, à condition de suivre ces quelques règles de base. Cibler l’entreprise A la question "est-ce qu’une candidature spontanée vaut le coup ?", Sébastien Canard, Directeur associé du cabinet OpenSourcing, répond sans hé

Comment faire une candidature spontanée

 

6 conseils pour optimiser une candidature spontanée

 

Il y a ceux qui se contentent de répondre à des offres, et ceux qui tentent d’anticiper les besoins des entreprises en s’essayant à l’exercice de la candidature spontanée. Une bonne idée, à condition de suivre ces quelques règles de base.


Cibler l’entreprise


A la question "est-ce qu’une candidature spontanée vaut le coup ?", Sébastien Canard, Directeur associé du cabinet OpenSourcing, répond sans hésitation : « non si c’est fait en masse, oui si c’est ciblé et qualitatif. Par exemple, en envoyer à un cabinet de recrutement ne sert pas à grand-chose à moins qu’il ne soit très spécialisé, soit sur un secteur géographique, soit sur des fonctions particulières. » Du côté des entreprises, ne visez que celles qui peuvent correspondre à ce que vous cherchez. Inutile d’investir dans ces services payants qui proposent d’envoyer votre CV à des centaines d’employeurs.

 

L’adresser à la bonne personne


Il est aussi important de cibler le destinataire de votre CV. « L’envoyer à une adresse générique de type recrutement@societeXYZ.com ne servira pas à grand-chose, selon Sébastien Canard. Trouvez les coordonnées de la personne en charge des recrutements aux ressources humaines, par exemple grâce aux réseaux sociaux, et pensez aussi aux opérationnels. Si vous cherchez un poste de commercial, mettre en copie le directeur commercial de l’entreprise est une bonne idée. »
 


"Vous pouvez très bien exposer votre motivation dans le corps du mail."
 


 
 

S’informer sur l’actualité


« Envoyer une candidature spontanée si l’entreprise est en pleine période de licenciements massifs, non seulement ça ne sert à rien, mais ne pas être informé est discréditant ! » Faites preuve de bon sens et surfez un peu sur le Net avant de vous décider. Si, en revanche, l’entreprise est en plein développement, vient de décrocher un contrat important, ou encore lance un nouveau produit, alors foncez, et surtout mentionnez cette information dans votre mail de candidature pour expliquer votre démarche.

 

Adapter son CV


N’oubliez pas d’adapter votre CV à l’entreprise en évitant les copier/coller : un titre clair, un classement pertinent de vos expériences et diplômes en fonction du poste visé… Sébastien Canard recommande de ne pas joindre de lettre de motivation : « ça fait une pièce jointe de plus à ouvrir. Vous pouvez très bien exposer votre motivation dans le corps du mail. »

 

Utiliser les réseaux sociaux


LinkedIn et Viadeo sont là pour ça ! « Si vous avez un profil bien rempli, transférer votre candidature spontanée via les réseaux sociaux avec un InMail accompagné d’un lien vers votre profil peut être efficace, surtout si vous avez des recommandations. C’est un excellent moyen d’entrer en contact avec les recruteurs. » Interactive et souvent plus complète qu’un CV, votre page sur ces plateformes peut en effet vous aider à créer des liens.

 

Ne pas hésiter à relancer


Enfin, n’hésitez pas à relancer l’entreprise, ne serait-ce que pour vérifier qu’elle a bien reçu et tenu compte de votre candidature. Attention : ne tombez pas dans le harcèlement en appelant dès le lendemain de l’envoi, car ces processus peuvent prendre un peu de temps. D’après Sébastien Canard, « vous pouvez relancer au bout d’une dizaine de jours environ. »