Comment se préparer pour un salon professionnel agricole Recherche d'emploi : comment prospecter dans les salons professionnels ? Les salons professionnels sont avant tout des lieux de rencontres pour les entreprises et leurs clients. Mais ils représentent aussi une mine d'informations pour les candidats en recherche d'emploi qui peuvent y rencontrer leur futur employeur. À condition toutefois d'avoir bien préparé les visites en amont. Un salon professionnel est l'occasion rêvée de rencontrer les entreprises de votre secteur d'activité. « Mais attention, précise Cécile Millet conseillère Emploi Formation à l'Apecita, il est rare que les responsables du recrutement y soient présents. Le salon permet de s'informer et de recueillir des éléments

Comment se préparer pour un salon professionnel agricole

 

Recherche d'emploi : comment prospecter dans les salons professionnels ?

 

Les salons professionnels sont avant tout des lieux de rencontres pour les entreprises et leurs clients. Mais ils représentent aussi une mine d'informations pour les candidats en recherche d'emploi qui peuvent y rencontrer leur futur employeur. À condition toutefois d'avoir bien préparé les visites en amont.

Un salon professionnel est l'occasion rêvée de rencontrer les entreprises de votre secteur d'activité. « Mais attention, précise Cécile Millet conseillère Emploi Formation à l'Apecita, il est rare que les responsables du recrutement y soient présents. Le salon permet de s'informer et de recueillir des éléments qui sont utiles pour présenter une candidature. » Car si les professionnels présents sur le stand ne sont pas là pour recruter, ils restent d’excellents interlocuteurs pour vous éclairer sur les produits et les métiers de leur entreprise. « Il ne faut pas hésiter à s’y rendre, insiste Cécile Millet, car cela peut être vraiment payant. Mis à part le salon de l’agriculture, qui est beaucoup trop médiatisé et grand public pour offrir de réelles opportunités, des salons comme Paysalia, Vinitech, le sommet de l'élevage ou le salon du végétal d'Angers permettent réellement de faire des touches. »

 

Cibler en amont les entreprises qui vous intéressent le plus


Pour rentabiliser au maximum votre visite, mieux vaut établir un plan d’action au préalable et sélectionner les entreprises qui vous intéressent.
« Chaque salon dispose d'un site Internet où trouver facilement la liste des exposants », rappelle Cécile Millet. Il est donc fortement conseillé d’y jeter un œil attentif afin d’effectuer ensuite des recherches plus précises sur les entreprises qui retiennent votre attention. Objectif : aller droit au but une fois sur le stand en sachant quelles questions poser, notamment sur les éventuels postes ouverts à candidature, les profils recherchés, les valeurs de l’entreprise... Autant d’éléments qui pourront venir enrichir un exposé de vos motivations.
 
 


"On n'a jamais deux fois l'occasion de faire une bonne première impression !"
 


 
 

Munissez-vous toujours d'un CV


Même si ces salons ne sont pas dédiés à cela, « il faut toujours être prêt pour une brève présentation de son profil, assure Cécile Millet, et laisser si possible un CV ou une carte de visite aux professionnels présents. » L’idéal étant qu’ils le transmettent eux-mêmes aux personnes décisionnaires. Mais, n'hésitez pas à demander les coordonnées de la personne à contacter en interne : ses nom, prénom, numéro de téléphone et adresse e-mail. « Il est judicieux de demander le nom de l’interlocuteur qui fournit ces informations afin de s’introduire efficacement auprès des responsables RH en re-situant votre candidature ». Un point positif, à condition bien sûr d'avoir eu un bon contact sur le salon.

Enfin, n'oubliez pas que, même s'il ne s'agit pas d'entretiens d'embauche, votre présentation doit toujours être soignée face à de potentiels collaborateurs. En effet, « on n'a jamais deux fois l'occasion de faire une bonne première impression ! » Mettez donc tous les atouts de votre côté, et présentez-vous toujours de manière professionnelle.